Pour visualiser ces documents, vous devez disposer du logiciel Adobe Acrobat® Reader.
Vous pouvez vous le procurer sur le site Adobe.
   
Ressources pédagogiques « Préhistoire » du

Chantiers de fouilles expérimentales
Valise pédagogique « Outillage lithique »

Carnet du fouilleur
La valise
pédagogique

Aperçu du contenu

Le carnet
du fouilleur

Dossier de 6 fiches

Le chantier
de fouilles

Photos

JEUX
de la

Préhistoire

Quelques liens utiles
Les grandes périodes

La frise historique

La préhistoire

L'évolution
de l'homme

Remonter aux
origines de l'homme

   

 


La France dans la Première Guerre mondiale

Document 1

Le capitaine adjudant-major Georges Gallois était inspecteur de la police parisienne avant la guerre. Il avait vingt-neuf ans en 1914. Mobilisé au 221e régiment d'infanterie, il ne retrouvera son épouse et sa fille née en février 1914 qu'à l'âge de trente-trois ans. Il survivra à la guerre mais sera tué le 25 juin 1944 lors d'un mitraillage d'un train par les avions alliés, en Seine et Marne.

Verdun, 15 juillet 1916, 4 heures du soir.

Mes chers parents,
Je suis encore vivant et en bonne santé, pas même blessé alors que tous mes camarades sont tombés morts, ou blessés aux mains des Boches1 qui nous ont fait souffrir les mille horreurs, liquides enflammés, gaz lacrymogènes - gaz suffocants - asphyxiants, attaques...
Ah ! Grand Dieu, ici seulement c'est la guerre.
Je suis redescendu de première ligne ce matin. Je ne suis qu'un bloc de boue et j'ai dû faire racler mes vêtements avec un couteau car je ne pouvais plus me traîner, la boue collant mes pans de capote après mes jambes... J'ai eu soif... pas faim... J'ai connu l'horreur de l'attente de la mort sous un tir de barrage inouï.. Je tombe de fatigue... Je vais me coucher, au repos dans un village de l'arrière où cela cogne cependant, voilà dix nuits que je passe en première ligne. Demain les autos emmènent le reste de mon régiment pour le reformer à l'arrière, je ne sais encore où.
J'ai sommeil, je suis plein de poux, je pue la charogne des macchabées2.
Je vous écrirai dès que je vais pouvoir. Soyez donc tranquilles. J'espère que le gros coup pour nous a été donné.
Bonne santé, et je vous embrasse bien affectueusement.

Georges

Citée dans Paroles de poilus, Librio 1998.

  1. Boches : Allemands
  2. Macchabées : morts

1. Dites à quelles difficultés est confronté le soldats des tranchées d'après le document 1. Vous citerez au moins quatre difficultés.

Chronologie de la Première Guerre mondiale  Document 2

http://objectifbrevet.free.fr/corriges/cor_hist_exp10.htm

Doc. 1 et 2
2. En quelle année se situe la bataille dont parle Georges; combien de mois dure-t-elle ?

 

Doc. 2

3. A quelle phase du conflit cette bataille correspond-elle ?

 


Petit dossier sur l'Armistice du 11 novembre

 

          

Le Panthéon de Paris

 

Chanson d'époque...

(sur une idée de Muriel)
(merci à toi)

"Fleur de Paris"

Paroles

"Fleur de Paris"

Chanson interprétée par Maurice Chevalier

"Fleur de Paris"

Questionnaire

Libération de Paris

Libération de Vesoul

Quelques biographies
2ème guerre mondiale

Quelques photos

 


        

 

Exposé de Coralie sur le 11 novembre

Texte et questionnaire

Document

Quelques définitions écrites par Maxime + 2 fiches à lire

          

Résumé écrit par Solène : 1914 / 1918, la 1ère guerre mondiale

La 1ère guerre mondiale éclate le 3 août 1914. Elle oppose la France et l'Allemagne. Elle devient rapidement mondiale suite aux différentes alliances et à la participation  des colonies de chaque pays.
Elle dure 4 ans (9 millions de morts). Les combats les plus violents ont eu lieu dans la Meuse et la Marne.
Les femmes participent à la guerre (elle font le travail des hommes dans les champs ou les usines). Après la guerre, elles réclament l'égalité (voter, travailler, ...).
L'armistice est signé le 11 novembre 1918 dans un wagon spécial du général FOCH, à Rethondes, en forêt de Compiègne.
Les Français font payer un lourd impôt de réparation des dégâts aux Allemands. Cette mesure incitera l'Allemagne en 1939, à prendre sa revanche (2ème guerre mondiale).
 

Lu dans la presse

 

 

ç Cliquez l'image de gauche pour ouvrir l'article en grand !

 

La cérémonie du souvenir dans notre ville :

Coralie, Camille et leur maman y étaient !

 

Quelques photos apportées par Quentin

La cérémonie du  souvenir à Vesoul avec la présence de son grand-père en uniforme qui reçoit une médaille.