L'Armistice
Le 11 Novembre 1918, à 11 h, était signé l'Armistice mettant fin à quatre années de combats sanglants.
Rendons hommage aux poilus, ces hommes qui au péril de leur vie ont combattu l'ennemi et ont gagné celle que l'on appelait à l'époque "La Der des Der".
 

 

 
1914, L'Europe est une grande puissance économique et coloniale. Un fort sentiment nationaliste et des rivalités font monter la tension. L'assassinat le 28 juin 1914 de François Ferdinand en Yougoslavie met le feu aux poudres, c'est le début d'une guerre qu'on imaginait rapide ...
La Grande guerre qui devait ne durer que quelques mois va durer 4 années pendant lesquelles les hommes vont vivre un véritable enfer. A quatre pattes dans la boue des tranchées, ils vont mener une guerre à laquelle ils ne comprennent plus rien. Pourquoi, pour qui ?
L'enfer des tranchées
Les Etats sont ruinés et font appel à des contributions pour pourvoir financer le combat.
Le bilan est tragique, au total plus de 37 millions d'hommes auront donné leur vie à cette guerre.
La vie quotidienne de la guerre
"poilu" : soldat combattant (brave, qui a du poil), qui s'oppose à" l'embusqué", mobilisé affecté par faveur à un poste sans danger ou à l'arrière
La guerre en quelques chiffres :
53 mois, 65 millions d'hommes mobilisés, et plus de 8 millions de morts, 6,6 millions de victimes civiles et plus de 20 millions de blessés
Quelques mots d'argot, hérités de nos poilus
: Barda /paquetage, Flingot /fusil, Godillots /souliers , Gnôle/ eau-de-vie , Jus /café, Marmite/ gros obus, Pinard/ vin, Toto/ pou

 
1917, A bout de force, les combattants ne croient plus à la victoire. Des mutineries éclatent un peu partout. En avril les Américains entrent en guerre du côté des Alliés et remportent la victoire. Les allemands épuisés signent l'Armistice le 11 Novembre 1918, dans un wagon aménagé au carrefour de Rethondes dans la forêt de Compiègne.