xmastown




 

BIENVENUE
A
CHRISTMASTOWN


      COULEURS        boule.gif (1577 octets)         MUSIQUE        PERSONNAGES

 

Déambulant au hasard, Jack, déprimé,  arrive dans la clairière des fêtes. L'arbre de Noël l'attire mais il hésite à s'approcher. Quand il le fait, il se trouve aspiré à l'intérieur par un tourbillon de flocons de neige dans un magnifique ciel bleu et atterrit dans la neige. Il est complètement émerveillé par le monde qui l'entoure...

L'étude réalisée sur cet extrait est la même que celle effectuée sur le monde d'Halloween : il s'agit d'analyser l'extrait et la chanson.

  • relevé des personnages qui figurent dans la chanson
  • description de l'atmosphère qui règne
  • étude des couleurs, des formes et de la musique
 

 

Que vois-je ?

FL00220_.WMF (32088 octets)

 

Jack
Que vois-je ? Que vois-je ?
Du rouge, du bleu, du vert ?...
Que vois-je ?
Des flocons blancs dans l'air ?...
Que vois-je ?
Je suis sûrement malade, réveille-toi Jack,
Ce n'est qu'un rêve, une chimère !...
Que vois-je ?

Que vois-je ? Que vois-je ?
Je n'en crois pas mes yeux !...
Que vois-je ?
Ces enfants sont heureux !...
Que vois-je ?
Dans tous les coins, ces créatures ont le fou rire !
Bonjour sourire, adieu soupir !
Mais qu'est-ce que c'est que ce délire ?
Je déménage !...
Que vois-je ?

Au lieu de lancer des corps,
Ils lancent des boules de neige !
La vie remplace la mort,
Ils passent leur temps sur des manèges.
J'en vois de toutes les couleurs,
Je découvre le soleil !
Et sa chaleur dans mon vieux coeur
Fait vraiment des merveilles !

Oh non ! Que vois-je ?
Ils s'embrassent sous le gui !
Ils rient !
Mais ces gens sont uniques !
Magiques !
Les voilà rassemblés devant la cheminée,
Pour lire un conte de fées !
Que vois-je ?

Que vois-je ? Des nains ?
Tout autour d'un sapin ?
Tiens, tiens !
Mais qu'est-ce que ça veut dire ?
C'est fou !
Ils l'ont couvert de milliers d'ustensiles,
Des lampes accrochées à des fils !
Et ils s'amusent tous à la fois !
Je me trompe peut-être, mais je crois
Que c'est la joie, que c'est la joie,
Oh, c'est un merveilleux voyage !
Que vois-je ?

Surprise ! Que vois-je ?
Dans enfants endormis ?
Par contre,
Il n'y a rien sous le lit !
Où sont...
Les fantômes, les sorcières,
Qui sèment la peur et la terreur ?
Il n'y a que ces chers petits qui rêvent à leur maman... Ah...
Que vois-je ?

Plus de monstres, il n'y a ici ni cauchemars, ni misère !
Et à la place on dirait que la paix règne sur terre !
Au lieu des cris, j'entends des airs de musique symphonique !
Et l'odeur des gâteaux est absolument fantastique !

La fête m'emporte
Dans sa grande farandole !
Je plane !
Soudain mon coeur s'affole !
Je vole !
Enfin, ma vie vient de prendre un nouveau visage,
Il m'en faut toujours davantage,
Je veux tout voir,
Je veux tout savoir,
Et je veux tout avoir !
Il faut que je sache, il faut que sache
Comment s'appelle ce village !
Mais où suis-je ?

 

HAUT

LES COULEURS :

Le monde de Noël est le royaume des couleurs : bleu, blanc éclatant, rouge, vert, jaune. Toutes sont éclatantes. C'est le royaume de la couleur. Rien à voir avec le monde terne, sombre et lugubre d'Halloween. La lumière accenture la luminosité des couleurs et du paysage. Le personnage de Jack,  fait de noir et blanc, contraste avec l'univers alentour.

HAUT

 

LES FORMES :

Les formes arrondies dominent le paysage : rondeur du père Noël, des têtes de lutin avec leur ventre arrondi, maisons et toitures aux formes arrondie par la neige. Les formes sont aussi douces : pas ou peu d'angles. Toutes les maisons se ressemblent et semblent faites en pain d'épice, en sucre glace (les toits enneigés) en bonbon et en sucre d'orge comme les maisons que l'on trouve sur les marchés de Noël en Allemagne. Les batons de sucre d'orge sont partout.

HAUT

 

LES PERSONNAGES

Lutins, enfants joyeux ou sages, lutins, bonhomme de neige, grand-mère racontant des histoires au coin du feu à des enfants émerveillés, ours blanc jouant avec les enfants, père Noël. Tous les personnages sont sympathiques, gaies et  heureux. C'est le monde de l'enfance, des jeux, du bonheur et de l'innocence. L'atmosphère est joyeuse.

Les activités sont paisibles et visent à rendre les gens heureux : raconter des contes au coin du feu, jouer : bataille de boules de neige, construction d'un bonhomme de neige, patin à glace, train électrique, manège, décorer le sapin, dormir, construire les jouets de Noël, s'embrasser sous le gui (tradition anglo-saxonne).   L'intérieur des maisons semble douillet et confortable. C'est l'époque de Noël, les guirlandes décorent les arbres et confèrent de la couleur et la lumière au décor de neige. L'atmosphère est au jeu, à la joie et au bonheur.

La neige ébahit et ravit Jack qui se roule dedans avec un plaisir non dissimulé et se demande ce que ça peut bien être. La neige, symbole ici de pureté et d'innocence.

HAUT

 

LA MUSIQUE

La musique est extrêmement rapide et rythmée. Elle est sautillante à l'instar de Jack qui court d'un coin à l'autre et qui veut comprendre : "What's this ?" : "Qu'est-ce que c'est"en anglais." Le rythme se ralentit à trois reprises et devient très mélodieux (cela rappelle le ton des romances) : les passages où Jack est totalement subjugué et est attendri (devant les enfants endormis, quand il s'enroule dans les guirlandes) pour reprendre de plus bel dès qu'il voit quelque chose qui lui parait encore plus extraodinaire. Jack semble avoir retrouvé le moral ainsi qu'une énergie et une joie débordantes et communicatives que traduit la musique.

HAUT

 

CONCLUSION

Le monde de Noël est radicalement opposé au monde d'Halloween. D'un côté, un monde cauchemardesque, macabre où l'occupation consiste à inventer des moyens toujours plus horribles pour faire peur aux gens, un monde dont le roi est le roi des citrouilles ("Jack O'Lantern"), un horrible squelette ; de l'autre, un monde fait de blancheur et de couleurs éclatantes, la blancheur du paysage enneigé rappelant l'innocence de cette fête, un monde où règnent la joie et la bonne humeur, les bons sentiments, la gentillesse et les jeux, un monde où règne le Père Noël. Ce monde symbolise la joie. En même temps, ce monde offre une totale uniformité des apparences (maisons, visages) et des sentiments. C'est un monde idéal mais peut-être trop lisse.

Jack est enthousiasmé par ce monde si différent du sien où tout le monde semble oeuvrer pour le bonheur et non pour la peur.

ACCUEIL